• conférence

    Etats des recherches :Béatrice Méline

    Béatrice Méline présentera Moi et David Bowie, le dernier numéro d’Hypertexte, les éditions Spector et le projet Hypertexte qu’elle dirige.
    Le projet Hypertexte observe, produit et diffuse des formes entre expoé et exposition. Il soutient ou participe à des expériences critiques, éditoriales et curatoriales.
    www.projet-hypertexte.com

    mercredi 23 avril

    à 18h

    amphi A

  • événement

    Céleste Boursier Mougenot

    Le bruissement du vent converti en ventilation artificielle, la bourse traduite en pianotements feutrés ou encore l’impossibilité d’une harmonie matérialisée dans l’assise d’une chaise… Céleste Boursier-Mougenot détourne les flux et les vibrations de leur environnement, de manière à révéler des potentiels mélodiques et harmoniques. Entre ses mains, les signaux électriques tiennent lieu de points de métamorphose et les fréquences frôlent leur propre dérive, prises au piège d’un jeu d’équilibre entre leur diffusion et leur réception.

    rencontre

    du 22 au 23 avril

    option art, années 4 & 5

  • workshop

    Fabien Cappello

    CAFETERI(h)ALL
    Fabien Cappello est diplômé du Royal College of Art de Londres. Le designer travaille aujourd’hui pour des éditeurs locaux afin de cartographier les ressources de production disponibles dans les différentes zones de Londres, mais également à Lisbonne et à Venise. Les produits qu’il conçoit manifestent une forte identité locale, de façon à révéler les spécificités identitaires d’un quartier. Fabien Cappello s’intéresse principalement aux meubles, pour lesquels il dit pouvoir exprimer le mieux sa sensibilité. Mais le designer s’intéresse à d’autres types de production industrielle et le prouve avec une collection de trois luminaires nommée Cloister (cloître) 

    suite du workshop entamé en mars

    du 22 au 25 avril

    hall du palais

  • événement

    Présentation des travaux

     

    année 1

    les 22 et 23 avril

  • VOYAGE

    entre art & philo

    dans le cadre du projet de recherche porté par Ana Scrivener, Felip Marti Jufresa, Olivier Dollinger avec des étudiants de l’option art Pauline Bessières, Anaïs Scherrer, Julie Saclier, Benoît Sanfourche. Rencontre avec l’équipe partenaire du département de philosophie de l’Université Paris8 afin de relancer le dialogue de travail visant à maintenir et à recréer les conditions de possibilités d’un dialogue, formateur et critique, que nous cherchons à faire rejouer et à remettre en œuvre depuis 2005 déjà.

    voyage à Paris

    du 21 au 24 avril

  • workshop

    Cécile Mainardi

    A la lumière de l’œuvre de différents poètes modernes et contemporains, Cécile Mainardi invitera les étudiants à s’interroger autour de quelques questions et problématiques qui se trouvent être aussi au cœur de son travail et de sa poétique : Comment travailler sur le motif ? et/ou sur la sidération du motif ? (ex : la Blondeur) Comment produire du texte à partir d’un mot ? (ex : Je suis un grande Actriste) Comment tourner autour du pot ? autour du mot ? Comment trouver des « désinhibiteurs » d’écriture ? (ex : l’Eau super-liquide) Qu’en serait-il de l’image d’un texte (photographie, film ou autre) ? de sa matérialité propre (visuelle et sonore) ? (ex : La Forêt de Porphyre)
    Cécile Mainardi est née à Bois-Colombes, dans la région parisienne, et y a grandi, un œil cependant tourné vers le sud, l’horizon italien. Très tôt, elle témoigne d’un goût prononcé pour l’écriture et la parole poétique. Au fil des année, elle développe une poésie baroque  où  ne sont plus contradictoires lyrisme et humour, émotion et réflexion, emportement d’écriture et dispositifs formels.

    workshop écriture

    CECI N’EST PAS UN TEXTE

    du 15 au 18 avril

    conférence

    mercredi 16 avril

    amphi A

    à 18 h

    option art, année 2

  • workshop & conférence

    Pamina de Coulon

    Performativité, vie quotidienne et spectateurs émancipés

    Artiste-performeuse suisse, Pamina de Coulon a développé sa pratique à la Haute Ecole d’art et de Design de Genève avec Yan Duyvendak, Josep Maria Martin, Lina Saneh et Christophe Kihm dans l’option ART ACTION. Son travail est un reflet de son désir de tout comprendre, qu’elle articule en convoquant différentes formes de narration, allant de l’autosuggestion et du stand up à la parole libérée comme on la trouve en psychanalyse ou encore les notices encyclopédiques. Tout en gardant des racines nourries dans la performance originelle, celle que l’on n’imagine plus qu’en noir et blanc.

    workshop

    du 15 au 18 avril

    conférence

    mercredi 16 avril

    amphi A

    à 18 h

    option art, année 2

  • workshop

    Jean Luc Blanc

    L’imagerie de Jean-Luc Blanc emprunte principalement au cinéma sans pour autant reproduire des images tirées directement des films. L’artiste s’approprie des cadrages, des visages ou des scènes qui constituent son univers personnel. En parallèle à ce travail inspiré du « cinéfils » qu’il est, dad is dead, JLB réalise des dessins à partir de petits objets ou figurines qu’il assemble telles de petites dramaturgies. Ainsi, il superpose de façon incongrue des personnages ou des scènes dont les gestes et les actions dépeintes deviennent, par association d’idées, surréalistes. JLB navigue dans une panoplie de genres étendue. Loin d’être une simple galerie de portraits dédiée aux stars du cinéma, ses oeuvres puisent aussi bien dans le registre de la scène de genre l’éternel masculin-féminin que dans un registre d’images proches du cartoon ou du comic book.

    workshop

    du 14 au 18 avril

    années 4 & 5

  • événement

    VITRA + musées à Mulhouse & à Bâle

    Ce voyage permettra aux étudiants :

    - d’appréhender le processus de création industrielle d’une marque telle que Vitra qui propose depuis quelques décennies une stratégie de communication à travers la réalisation de ses locaux par des architectes représentatifs de l’architecture contemporaine
    - de découvrir les musées et lieux d’art majeurs des villes de Bâle et de Mulhouse

    voyage étudiant du 14 au 18 avril

    à Mulhouse et Bâle,

     

  • conférence

    Etats des recherches : Etienne Cliquet

    « Le travail d’Etienne Cliquet est visible à la fois sur Internet et dans l’espace tangible. De 1999 à 2004 il a co-initié et animé avec Sonia Marques le collectif en ligne Téléférique. Depuis 2004 il développe des recherches en origami assisté par ordinateur. Etienne Cliquet s’intéresse à la fragilité et la légèreté du pliage dans sa relation au caractère versatile et immatériel d¹Internet. […]
     Le geste élémentaire de plier, du latin «Plicare», convoque en effet les notions d’implicite, d’explicite, de complexe, d’impliqué ou d’appliqué, et permet de saisir de multiples concepts au coeur de la société de l’information. Si le pliage permet aux scientifiques un va et vient entre théories mathématiques et travail manuel, entre opérations et manipulation, entre algorithmes et bricolage, il permet également à un artiste comme Etienne Cliquet un va et vient assez déroutant entre plusieurs communautés (les origamistes, les programmeurs, les artistes, les scientifiques) qui cohabitent et coopèrent sur le réseau sans pour autant confondre leurs codes ni leur culture. […] »
    Paul Devautour

    conférence

    mercredi 9 avril

    à 18h

    Amphi A